Grand prix du théâtre

Lauréats...

Sylvette Durbiano Pour LES PIGEONNIERS

LES PIGEONNIERSRésumé de la pièce :

Hommes, femmes et enfants s’entassent dans cette cité ouvrière en attendant un retour au pays, les poches pleines. On leur avait promis fortune en échange d’un court exil et, en réalité, celui-ci s’avèrera définitif et plein de désillusions. Comment trouver un équilibre et un sens dans un monde où il n’est finalement demandé que de survivre ?

Une pièce criante de vérité, tour à tour fresque sociale et saga familiale, qui dépeint sans fard mais toujours avec tendresse le quotidien des femmes, reines des cités et l’univers masculin du fond et des luttes syndicales, sans oublier l’intime car on y explore aussi les cœurs et les âmes. La vie est dure au Pays-Haut, mais on aime, là-bas comme ailleurs. Un poignant hommage de l’auteur au rude labeur des hommes de la mine et à son père, premier mineur


Biographie :

Sylvette DURBIANOSylvette DURBIANO est née le 29 Février 1960 en plein cœur du « Pays Haut » lorrain, le pays des mines de fer.
Elle y coule une enfance heureuse au milieu de ses nombreux frères et sœurs, dans un des « Pigeonniers » dont elle évoquera plus tard le souvenir.
Son père travaille au fond où il risque chaque jour sa vie. Pour cela à la maison, on est fiers de lui.
Quand survient le choc pétrolier de 1974. La « minette » lorraine ne contient pas assez de fer : son extraction sera progressivement abandonnée.
Les premières mines commencent à fermer. Avec d’autres, Sylvette DURBIANO manifeste, tente de sauver sa région. Rien n’y fera.
Elle quitte alors la Lorraine pour Paris. Le théâtre qu’elle découvre apaisera sa colère et son chagrin.
D’abord comédienne, elle créera ensuite sa propre compagnie pour y mettre en scène ses premiers textes, avant de collaborer avec le théâtre du Campagnol.
C’est alors que son père décède.
Longtemps enfoui en elle, le besoin de lui rendre hommage éclate enfin au grand jour. Certains mineurs ont laissé leur vie au fond. On en a si peu parlé, on ne peut pas les oublier si vite !
C’est ainsi que Les Pigeonniers verront le jour.
Ils obtiendront en 1999 une bourse d’encouragement de Ministère de la Culture puis remporteront, en 2005, le concours d’auteurs du Théâtre MONTANSIER  de Versailles, où le texte sera créé par Thierry LAVAT et la Cie DELTHINA les 30 Mai et 1er Juin 2006.
Sylvette DURBIANO poursuit son aventure littéraire en écrivant des biographies à la demande et prépare un roman sur les relations homme-femme.

Plus d'informations