Grand prix du théâtre

Lauréats...

Jean-Jacques Farge Pour AVANT QUE TU NE PARTES

Avant que tu ne partesRésumé de la pièce :

« C'est très long de construire... quand on sait que pour tout détruire quelques secondes suffisent... »
Lisa Camus, une ethnologue spécialisée dans l'étude et la protection des peuplades menacées, est retenue en otage depuis plus de cinq ans au fin fond de la forêt amazonienne.
Au soir où l'on évoque l'éventualité de sa libération, son ami Hugo se souvient de leur rencontre et des quelques mois pendant lesquels ils ont vécu heureux ensemble... juste avant qu'elle ne parte…

« Cette pièce fait forcément référence à l'histoire d'Ingrid Betancourt. Je lisais son livre (La rage au coeur) au moment où elle fut capturée et je me suis intéressé à tout ce qui la concernait durant les années qui ont suivi... jusqu'à envisager d'écrire une pièce de théâtre sur ce thème.
En juillet 2008, mon projet avait déjà pris une certaine forme... quand Ingrid Betancourt a été libérée et a déclaré dans la foulée vouloir écrire une pièce qui raconterait son histoire ! J'ai donc repris mon texte dans un autre sens, en m'intéressant non plus à la femme qui avait été arrachée aux siens pendant plusieurs années, mais à celui qui l'avait vu s'en aller et qui attendait son retour... »


Biographie :

Jean-Jacques Farge« C'est très long de construire... quand on sait que pour tout détruire quelques secondes suffisent... » Lisa Camus, une ethnologue spécialisée dans l'étude et la protection des peuplades menacées, est retenue en otage depuis plus de cinq ans au fin fond de la forêt amazonienne.
Au soir où l'on évoque l'éventualité de sa libération, son ami Hugo se souvient de leur rencontre et des quelques mois pendant lesquels ils ont vécu heureux ensemble... juste avant qu'elle ne parte...
« Cette pièce fait forcément référence à l'histoire d'Ingrid Betancourt. Je lisais son livre (La rage au cœur) au moment où elle fut capturée et je me suis intéressé à tout ce qui la concernait durant les années qui ont suivi... jusqu'à envisager d'écrire une pièce de théâtre sur ce thème.
En juillet 2008, mon projet avait déjà pris une certaine forme... quand Ingrid Betancourt a été libérée et a déclaré dans la foulée vouloir écrire une pièce qui raconterait son histoire ! J'ai donc repris mon texte dans un autre sens, en m'intéressant non plus à la femme qui avait été arrachée aux siens pendant plusieurs années, mais à celui qui l'avait vu s'en aller et qui attendait son retour... »
Jean-Jacques Farge

Plus d'informations